Algonquin : quand tout ne se passe pas comme prévu

Fin juin, j’ai passé un weekend au parc Algonquin avec Coralie. Pour la faire courte, on voulait se promener et observer des animaux. Mais parfois les circonstances en décident autrement et tout ne se passe pas comme prévu.

Le parc était envahi par les moustiques. Le peu de temps que l’on a pu passer en-dehors de la voiture, on était chacune accompagnée de notre nuée de moustiques. Les photos ci-dessous donne un rendu paisible, mais je vous assure que photographier avec des bzz bzz dans les oreilles est une expérience assez délicate, pour ne pas dire décourageante. D’ailleurs, je me suis rendue compte qu’au-delà des piqûre et des démangeaison, les moustiques ont aussi un très fort potentiel pour créer un craquage nerveux. Je suis sûre à 100 % que si j’avais été seule, j’aurais vite craqué et pleuré.

Parlons maintenant des mouches à chevreuil (de la famille des taons). Car oui ! Il n’y avait pas que les moustiques dans l’histoire ! Digne d’un film d’horreur, à un moment notre voiture s’est retrouvée escortée par des dizaines de grosses mouches. L’ouverture des portières a été compromise, de même que la marche initialement prévue.

On espérait aussi voir des orignaux, malheureusement seuls les panneaux de danger en indiquaient la présence. Pareil pour les castors, dont nous avons seulement aperçu les huttes et barrages.

Malgré le fait que rien ne se soit vraiment déroulé comme prévu, je garde un beau souvenir de ce weekend. L’auberge était vraiment bien et voyager dans les contrées canadiennes est toujours un plaisir. Encore plus lorsqu’on est en bonne compagnie !

Je retiens aussi que la saison des moustiques n’est pas à prendre à la légère et que seul le DEET (un produit chimique) les repoussera suffisamment, réduisant ainsi les risques de piqûres.

Parc Algonquin.
Beaver Pond Trail (sentier de l’étang de castors)
Parc Algonquin.
Barrage de castors le long du Beaver Pond Trail
Parc Algonquin.
Beaver Pond Trail
Parc Algonquin.
Beaver Pond Trail
Parc Algonquin.
Beaver Pond Trail
Parc Algonquin.
Beaver Pond Trail
Parc Algonquin.
Vue depuis le Centre des visiteurs près de la porte Est
Parc Algonquin.
Highway 60
Parc Algonquin.
Un autre barrage de castors
Parc Algonquin.
Smoke Lake
Parc Algonquin.
Smoke Lake
Parc Algonquin.
Smoke Lake
Parc Algonquin.
Smoke Lake
Parc Algonquin.
Smoke Lake
Parc Algonquin.
Smoke Lake
Parc Algonquin
Highway 60
Restaurant Boon Burger.
Restaurant Boon Burger

5 Commentaires

  • Répondre Lair_co 29 juillet 2018 à 18 h 55 min

    Au final , tu as quand même quelques photos à montrer, de mon côté c’est tellement vide aha !
    En tout cas, malgré tout, c’était un week-end que j’ai apprécié, et qui m’a fait beaucoup de bien. Et j’espère qu’on aura l’occasion d’en revivre un plus … tranquille dirons nous 😛

    • Répondre Cécile 30 juillet 2018 à 21 h 44 min

      Ah ouiiiiiiii, on doit absolument remettre ça <3

  • Répondre maria 30 juillet 2018 à 13 h 17 min

    Pour les moustiques, il parait que s’enduire de la bave d’une certaine grenouille (laquelle?) est efficace et naturel .Cf un épisode de « Faut pas rêver » au Québec). On évitera la saison des moustiques pour venir te voir … 🙂

    • Répondre Cécile 30 juillet 2018 à 21 h 45 min

      Beurk…
      En fait je fais un test du Canada sur plusieurs années, comme ça vous n’aurez pas de mauvaises surprises !

  • Répondre maria 31 juillet 2018 à 2 h 39 min

    Super ! merci.

  • Laisser un commentaire