High Park.

En novembre 2018, j’ai…

En novembre 2018, tandis que l’automne nous offrait ses dernières couleurs orangées, j’ai fait pas mal de découvertes et reçue une bonne nouvelle.

… continué à lutter contre la pauvreté menstruelle

The Period Purse organisait une deuxième soirée de bénévolat, cette fois-ci pour assembler les sacs à main avec des produits d’hygiène, des produits menstruels, des petites choses chaudes pour l’hiver et quelques friandises. Il y avait trois fois plus de monde que la dernière fois et nous avons assemblé plus de 300 sacs ainsi que plusieurs centaines de pochettes de recharges. 

… découvert la vie de Ruth Bader Ginsburg

J’ai vu le documentaire RBG, qui retrace la vie de Ruth Bader Ginsburg. Seconde femme à avoir accédé à la Cour Suprême des États-Unis, elle est également devenue une icône de la pop culture. Surnommée « Notorious R.B.G. », discrète et menue, elle dégage pourtant l’aura d’une héroïne. Une très grande dame qui, à n’en pas douter, restera dans l’histoire.

… assisté à des conférences

En novembre avait lieu le festival littéraire LGBTQ Naked Heart. Pour la première fois en sept ans, une lecture publique était proposée en français. Je m’y suis rendue, autant parce que j’étais intéressée que pour soutenir ce type de manifestation. La lecture avait lieu à Glad Day Bookshop, une librairie LGBTQ de Toronto. Amélie Dumoulin, Pierre-Luc Landry et Sylvie Bérard ont lu des extraits de leurs propres ouvrages ainsi que d’autres auteurs et autrices. J’ai beaucoup aimé me retrouver dans un événement francophone au sein d’un festival anglophone.

J’ai aussi assisté à une conférence de Kent Monkman sur la décolonisation de l’histoire de l’art. J’ai eu une révélation en plein milieu lorsque je me suis rendue compte que j’avais déjà vu certaines de ses oeuvres exposées au Musée des Beaux-Arts de Montréal. D’origine crie et irlandaise, l’artiste explore à travers son travail les relations entre les communautés blanche et autochtones sur différents thèmes, comme la conquête, l’homophobie ou l’identité. 

Image result for kent monkman
Trappeurs d’hommes (2006), acrylique sur toile.

La conférence avait lieu au Winter Garden Theatre, le dernier théâtre à salles superposées encore en exploitation au monde. C’est un superbe bâtiment que j’avais déjà eu l’occasion de découvrir l’an dernier. Aucun siège n’étant attribué, on a gentiment demandé si on pouvait aller s’installer à un balcon. Je n’aurai sûrement pas l’occasion d’être aussi bien placée de si tôt ! 

… profité des derniers instants de l’automne

Les premières neiges d’octobre annoncent la fin de l’automne et la transition vers l’hiver. Alors j’ai profité d’une matinée sans pluie pour aller me promener dans High Park avec mon appareil photo.

High Park.
  • High Park.
  • High Park.
  • High Park.
  • High Park.
  • High Park.

… reçu ma carte de résidente permanente !

Qu’est-ce que ça change ? Je peux maintenant quitter le territoire canadien et y revenir sans problème (normalement). La carte de RP est comme mon laisser-passer pour revenir au Canada si jamais je voyage à l’étranger. Et devinez quoi ? Je suis en train de planifier un voyage de 15 jours qui aura lieu à la fin de l’hiver ! La carte était accompagnée d’un petit journal de voyage, utile pour inscrire tous ses déplacements hors du Canada et se faciliter la tâche lors des démarches de renouvellement de la RP ou de demande de la citoyenneté.

3 Commentaires

  • Répondre Fanfate 2 décembre 2018 à 4 h 52 min

    Toujours de belles photos ! félicitations pour la carte de résidente permanente, on attend d’en savoir plus sur ton projet de voyage ! bisous

  • Répondre babfleury 2 décembre 2018 à 7 h 33 min

    merci pour ces belles couleurs qui réchauffe le gris du ciel français !!… vivement le prochain voyage pour nous y emmener …bises du bord de Loire bab

  • Répondre Lair_co 8 décembre 2018 à 22 h 23 min

    Wahou le winter Garden Theatre, quelle beauté <3 <3
    Je n'avais jamais entendu de ce documentaire RGB, et pas non plus de cette dame en question, je vais aller creuser ça !

  • Laisser un commentaire